Historique

Née en 1975, la Coopérative funéraire s'implante graduellement au cours des années et offre aujourd'hui une multitude de services à la population et à ses membres. La coopérative funéraire J.N. Donais résulte d'une fusion, en 1997, entre les entreprises Service funéraire coopératif Drummond et J.N. Donais Limitée.

 
Voici donc la chronologie d’une grande réussite.
1970
Au début des années 1970, soucieux de venir en aide aux personnes endeuillées, un petit groupe de personnes forme un comité afin d’étudier la possibilité d’implanter une coopérative funéraire à Drummondville.
1975
L’idée était belle et justifiée. Cependant, beaucoup de travail doit être accompli pour la mise sur pied d’un tel projet. Un des pionniers responsables de sa réalisation fut sans conteste monsieur Isidore Lavallée. Ce dernier a contribué activement au recrutement des premiers membres de la future coopérative. C’est en 1975 que le comité fait une demande pour obtenir sa charte auprès du ministère de l’Industrie et du Commerce. Un conseil d’administration est alors élu par ses membres et c’est ce CA qui prend les décisions afin de mener à bien les objectifs de l’entreprise. La recherche d’un local sera le nouveau défi a relever pour le conseil. D’une part, l’église Saint-Pie X prête alors une chapelle qui deviendra une salle d’exposition et, d’autre part, la Société Saint-Jean-Baptiste fournit gratuitement un local qui servira de bureau administratif. Ces endroits sont occupés par la Coopérative pendant environ 10 ans.
1986
En 1986, la Coopérative prend la décision de faire l’acquisition d’un immeuble situé au 1047, boulevard Mercure à Drummondville. Pour la première fois, tous les services offerts par la Coopérative se retrouvent sous un même toit; soit deux salles d’exposition, une salle de montre et un laboratoire.
1993
En 1993, à la demande de ses membres, un columbarium de 100 niches est ajouté aux installations déjà en place. Trois ans plus tard, il faut procéder à l’ajout d’autres niches afin de répondre du mieux possible à la demande de la population.
1997
En 1997, suite à l’envahissement des entreprises funéraires américaines sur le marché québécois, le conseil d’administration prend la décision d’acheter le centre funéraire J.N. Donais ltée pour devenir J.N. Donais, coopérative funéraire. C’est aussi en 1997 que la coopérative fait l’acquisition d’un four crématoire afin de donner un meilleur service à ses membres.
2004
Afin de venir en aide à la Coopérative funéraire des Bois-Francs, la Fédération des Coopératives Funéraires du Québec propose alors aux dirigeants en place un projet de fusion qui se concrétise en juillet 2004. J.N. Donais Coopérative funéraire offre donc depuis cette date ses services à la population de Victoriaville et ses environs.
2007
N’ayant pas peur de relever de nouveaux défis, le conseil d’administration de la coopérative se mobilise afin de réaliser un projet d’envergure : la construction d’un complexe funéraire. Après toutes les études nécessaires, le coup d’envoi est lancé par l’achat d’un terrain situé sur le boulevard Lemire. À l’automne 2007, on assiste au début des travaux. Dans le souci d’offrir les meilleurs services à la clientèle, le complexe renferme quatre salles d’exposition, une chapelle, un columbarium, un crématorium, deux salles de réception, les bureaux administratifs et un stationnement pour 150 automobiles. L’ouverture de ce magnifique complexe multiservices a lieu en juin 2008.

Forte de ses membres copropriétaires et de ses 4 points de service, J.N. Donais, coopérative funéraire est aujourd’hui une des plus importantes entreprises funéraires dans la région de Drummondville!

JnDonais-image-marque
J.n Donais